Durée approximative : 5 à 30 minutes (selon le nombre de présentations)

Démonstration numérique

Permettez aux étudiants en distanciel et en présentiel de faire la démonstration de leur maîtrise de manière multimodale et personnalisée lors de l’apprentissage hybride. L’ajout de la transcription en direct donne aux étudiants qui observent la possibilité de se concentrer, de comprendre la présentation, mais aussi de participer sans l’interrompre s’ils en manquent une partie ou n’entendent pas correctement l’étudiant qui la réalise. La transcription peut également être enregistrée pour référence ultérieure et pour mieux favoriser la maîtrise du contenu et l’apprentissage entre pairs.

Éléments clés pour un apprentissage efficace :

Ciblage et pertinence

Parcours et supports différenciés

Connexion sociale

Connexion sociale

Participation active

Choix et action

Le « pourquoi »

Tout comme dans un environnement en personne, les étudiants des environnements distants et hybrides peuvent avoir intérêt à travailler en petits groupes pour diverses raisons :

Offrir le choix et des possibilités d’engagement entre pairs, de soutien par un enseignant ou de travail en autonomie permet aux étudiants de créer un environnement qui leur convient et qui répond à leurs besoins d’apprentissage.

  • Soutien en fonction du contenu : un cours peut nécessiter que les étudiants se concentrent sur différents contenus. Par exemple, les étudiants d’une classe de sciences peuvent être répartis dans différentes salles pour étudier un système organique différent. Les étudiants peuvent choisir le sujet qui les intéresse ou l’enseignant peut leur attribuer un sujet ou un volet de contenu en fonction de leurs besoins.
  • Environnement de travail personnalisé : un enseignant peut configurer différentes salles avec différents environnements de travail :
    • une salle de conversation où les étudiants peuvent collaborer et se poser des questions les uns aux autres,
    • un espace calme où les étudiants travaillent en silence et de manière indépendante,
    • une salle de soutien où les étudiants peuvent travailler en petits groupes ou individuellement avec l’enseignant.

La fonctionnalité :

Gestion des salles de répartition

Les enseignants peuvent créer des salles de répartition en tant qu’hôte ou co-hôte de la salle Zoom en cliquant sur le bouton Salles de répartition. À partir de là, les enseignants peuvent configurer le nombre de salles dont ils ont besoin. Lors de la désignation des salles, les enseignants peuvent laisser à leurs étudiants la possibilité de choisir les salles qui leur conviennent ou leur attribuer une salle. Les étudiants qui ont la possibilité de choisir une salle peuvent cliquer sur le bouton Salles de répartition pour sélectionner leur salle. Ils peuvent également changer de salle. Les enseignants peuvent aussi préattribuer leurs étudiants à des salles de répartition.

  • Les enseignants peuvent se déplacer d’une salle à l’autre pour s’assurer que les étudiants travaillent et pour répondre à leurs éventuelles questions.
  • Pour mettre fin aux séances en petits groupes, il suffit de cliquer sur « Fermer toutes les salles » dans la fenêtre des salles de répartition.
  • Les enseignants peuvent également envoyer un message à tous les étudiants en cliquant sur « Diffuser un message à tous » dans la fenêtre des salles de répartition. Il peut être utile de donner aux étudiants des indications sur le temps qu’il leur reste dans leur salle.

 

La mise en œuvre

Avant la première mise en œuvre de la fonctionnalité Parcours virtuels dans des salles de répartition, il est important de prendre en compte les points suivants :

  1. Identifier les cours où les étudiants ont besoin de travailler en groupe pour bénéficier d’un soutien supplémentaire, pour collaborer ou pour disposer d’une période prolongée de temps de travail individuel.
  2. Expliquer pourquoi des salles de répartition sont créées puisque la fonctionnalité Parcours virtuels peut être utilisée à la fois pour permettre aux étudiants de choisir leur contenu et leur environnement de travail, et pour permettre aux enseignants de constituer des groupes homogènes et hétérogènes afin d’approfondir la maîtrise du contenu grâce à l’apprentissage entre pairs ou au soutien d’un enseignant.
  3. Décider de la manière dont les étudiants seront regroupés. Les enseignants peuvent vouloir attribuer des étudiants à une salle ou leur donner la possibilité de choisir leur salle. Lorsqu’un enseignant décide d’attribuer ses étudiants à une salle, il lui est conseillé de préattribuer ses étudiants à des salles de répartition.
  4. Identifier les normes et les attentes en matière de travail de groupe. Il est utile que les étudiants disposent de la liste des attentes à respecter et à consulter dans ces salles de répartition, car il est possible que des étudiants plus âgés se trouvent dans une salle sans la supervision d’un adulte. Veillez à indiquer aux étudiants ce qu’ils peuvent faire si ces attentes ne sont pas respectées (par exemple, envoyer un e-mail à l’enseignant pour lui demander de rejoindre la salle).
  5. Si les enseignants bénéficient du soutien supplémentaire d’un adulte (par exemple, un co-enseignant, un auxiliaire, un éducateur spécialisé, etc.), déterminer qui sera présent dans une salle et à quel moment.
  6. S’entraîner à utiliser les salles de répartition à travers des scénarios simples (par exemple, réaliser l’activité dite des quatre coins, mais au lieu de demander aux étudiants de se déplacer physiquement vers un coin différent, les étudiants rejoignent la salle de répartition qui correspond à leur choix).

Une fois que les étudiants se sentent à l’aise avec cette fonctionnalité, configurez des salles pour les conversations en petits groupes, la collaboration et/ou le soutien supplémentaire d’un enseignant. Les enseignants peuvent également profiter des parcours virtuels pour inviter les étudiants à des conversations individuelles sur les objectifs à atteindre, pour leur apporter un soutien ciblé ou simplement pour prendre de leurs nouvelles. Les parcours virtuels permettent aux étudiants d’agir et de choisir non seulement ce qu’ils apprennent, mais aussi l’environnement dans lequel ils apprennent. Cela leur permet de s’approprier plus facilement le contenu et de s’y investir davantage. Il est également utile que les enseignants surveillent les différentes salles, en particulier au début, et qu’ils y fassent des allers-retours tout au long du cours pour s’assurer que les étudiants travaillent.

Développé avec